Bac à graisses : comment fonctionne-t-il ?

  • par

Un bac à graisses doit compléter généralement une fosse toutes eaux pour se débarrasser des graisses qui peuvent obstruer les canalisations. Mais comment marche-t-il réellement ? Nous vous expliquerons en quelques lignes le fonctionnement d’un bac dégraisseur.

Bac à graisses : c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, le bac à graisses est un réservoir qui accueille les eaux usées qui proviennent de la machine à laver, de la douche ou de la cuisine. Pour le cas des toilettes, elles sont directement conduites dans la fosse septique.

Le rôle du bac à graisses est de retenir les huiles et les déchets solides pour qu’ils ne se déversent pas dans la fosse et bouchent les canalisations.

Concernant sa dimension, elle dépend du nombre d’occupants et du type d’habitation. Une maison de particuliers n’aura pas la même taille de bac à graisse qu’un restaurant. En moyenne, 500 litres suffisent pour tout l’ensemble des eaux ménagères.

Il faut installer obligatoirement un bac à graisse, quand votre maison possède uniquement une fosse septique, quand la fosse toutes eaux se trouve dans un rayon de 10 mètres de votre maison et quand vous exercez le métier de restaurateur.

Bac à graisses : fonctionnement

Le bac dégraisseur doit idéalement se situer à seulement 1 mètre de l’évacuation des eaux ménagères. Toutefois, si la fosse toutes eaux est très loin de l’habitation, il faut le déposer à peu près à mi-chemin.

Une fois arrivés dans le bac par le tuyau d’entrée, les solides et les liquides vont se séparer : les liquides vont rester à la surface, tandis que les solides lourds vont atterrir sur le fond. Les graisses des liquides vont ainsi être bloquées par le bac dégraisseur et seule l’eau clarifiée sera évacuée par un second tuyau se trouvant un peu plus bas. Elle se dirigera par la suite vers la fosse toutes eaux pour un second traitement.

Outre cela, comme il a été dit précédemment, la taille du bac doit dépendre de son utilisation. Le respect de cette règle fondamentale est garant d’un bon fonctionnement et de la longévité de votre réservoir. Mais aussi, il doit se situer à un niveau plus bas que l’habitation, dans un endroit calme sans passage de voiture ou de chemin de fer. Il est fortement conseillé de prévoir un regard pour le côté pratique. Néanmoins, il faut que vous le verrouillez pour éviter les accidents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *